A la rencontre de Sam le dalmatien !


Dermoscent® : Carole, pouvez-vous nous en dire plus sur vous ? Ce que vous faites dans la vie, ce que vous aimez …

 

Carole : J’ai 31 ans et je suis mariée depuis 8 ans. Je suis également maman de 2 enfants. Nous avons quitté Lyon l’année dernière pour venir nous installer à Toulouse, ville de l’aéronautique et domaine dans lequel mon mari travaille. De mon côté, je travaille actuellement pour une entreprise de dératisation et gère une équipe de techniciens. Le cœur de mon métier, c’est véritablement le management que j’applique également au quotidien avec 2 enfants... et 2 chiens !

 

Dermoscent® : 2 chiens ! Sam et White, c’est bien ça ? Comment sont-ils entrés dans votre vie ?

 

Carole : J’avais toujours rêvé d’avoir un bouledogue ; j’adore leur bouille et leur petit caractère de cochon. Mon mari quant à lui vouait une passion pour les huskys mais, en vivant en appartement, ce n’était pas envisageable. Nous avons donc craqué, il y a maintenant 10 ans, pour un bouledogue blanc que nous avons appelé White ! Nous l’avons adopté dans un élevage mais ce fut une mauvaise expérience. Nous avons récupéré White lorsqu’il avait 2 mois et demi et il était dans un état lamentable : plein de vers, avec des problèmes de flore intestinale, une peau très abimée...  Pendant 4 ans, nous avons enchaîné les visites chez les vétérinaires et c’est d’ailleurs ainsi que nous avons découvert les produits Dermoscent® ! Aujourd’hui, il pèse 28 kilos et il est en pleine forme ! Je le montre peu sur les réseaux sociaux parce qu’il a son caractère et il n’aime pas tellement les téléphones. Je préfère ne pas l’embêter et le laisser vivre sa vie.


Le 17 mars 2020, le lendemain de l’annonce du 1er confinement dû à la crise sanitaire du Coronavirus, nous avons adopté Sam à la SPA ! J’avais toujours voulu sauver un chien et avec cette crise sanitaire, une vague d’abandons a eu lieu : beaucoup ont eu peur que les animaux puissent transmettre le virus… chose fausse bien évidemment ! Nous avions en tête 3 races que nous aimions beaucoup : les huskys, les golden retrievers et les dalmatiens. Lorsque nous avons vu la petite tête de Sam sur la photo de la SPA, regardant l’objectif, nous avons craqué ! Nous avons repéré l’annonce le samedi, j’ai passé mon dimanche à envoyer des mails et des messages à la SPA pour pouvoir venir le voir et le lundi, nous étions sur place avec White pour un premier contact.
Les deux chiens ont été lâchés dans un parc : Sam sautait partout, White l’ignorait complètement. En 20 min, l’adoption était bouclée et nous repartions avec Sam à l’arrière de la voiture. Sam avait 7 mois, l’âge parfait selon nous car il n’avait pas de passif qui aurait pu causer problème avec nos enfants. Avec le confinement, son début de nouvelle vie avec nous a été parfait : nous étions à la maison et avons eu le temps de commencer son éducation correctement.

 

Dermoscent® : Et du coup, c’est à ce moment-là que vous avez eu l’envie de créer un compte Instagram dédié à Sam ?

 

Carole : C’est ça ! J’ai toujours aimé les réseaux sociaux et j’adore particulièrement Instagram qui est focalisé sur les jolies photos, le partage. J’avais toujours voulu créer un compte pour mon animal. Ne l’ayant pas fait pour White, le confinement était l’occasion parfaite de le faire avec Sam.
Ça a été la folie tout de suite ! Mon téléphone ne s’arrêtait plus de sonner et les abonnés montaient en flèche. En 1 mois, j’ai atteint le palier des 1 000 abonnés !
Je suis de plus en plus rentrée dans le jeu et je me suis même récemment offert un appareil photo Reflex.
J’aime beaucoup partager l’évolution de Sam, son éducation notamment. Sur Instagram, je suis beaucoup de comptes qui partagent des conseils pour les dalmatiens en particulier, car nous ne connaissons pas tout sur cette race et ses particularités. Ces comptes nous permettent de la comprendre, de prendre connaissance des problèmes de santé récurrents, de ce qu’il faut et ne faut pas donner, etc.
J’ai aussi pu faire des rencontres géniales grâce à Instagram. Des gens proches de chez moi avec qui nous faisons régulièrement des balades. Je suis chanceuse, je n’ai jamais eu de mauvaises expériences sur Instagram, ce n’est que du positif !
 

Dermoscent® : Et au quotidien, comment vous viennent toutes ces idées de photos, de stories … ?

 

Carole : Sur Instagram, c’est 100% naturel et spontané ! Je publie selon mon envie du jour, selon nos balades et donc surtout le week-end. J’aime beaucoup partager des photos lors de ces moments, lorsque nous sommes dans la nature. C’est un peu ça la ligne directrice de mon compte : la nature et les progressions de Sam au niveau éducatif.

 

Dermoscent® : De votre côté, est-ce que vous suivez aussi d’autres pet-influenceurs ?

 

Carole : Comme je le disais je suis beaucoup de comptes dédiés aux dalmatiens. Des passionné·e·s, qui ont un Dalmatien du même âge que Sam ou plus vieux. Ce sont souvent des personnes qui n’ont pas d’enfants et qui ont donc développé un lien très fort avec leur chien.
Je suis également des marques et créateurs d’accessoires pour animaux. Moi qui suis incapable de coudre !
Aussi, j’ai récemment suivi Koda ! Le chien qui avait disparu pendant le tournage de "La France a un incroyable talent" et qui a été retrouvé. J’adore son contenu !
Il y a aussi la SPA et d’autres associations pour animaux.

 

Dermoscent® : Concernant les produits que vous utilisez sur White et Sam, est-ce que vous faites attention à leur composition ?

 

Carole : Oui ! Je fais très attention aux produits que je donne et utilise pour mes chiens. J’utilise des produits naturels pour tout : les produits de soin, les friandises … et même pour moi, pour mes cosmétiques !
Je connais Dermoscent® depuis des années et ce sont les produits que j’ai utilisé dès le début. Lorsque nous l’avons récupéré, Sam avait du Dally Rash*. Il avait la peau très abimée, il était très stressé et son poil n’était pas en super état. Vos produits ont été une véritable révélation ! Il a maintenant un poil de dingue et une épaisseur folle grâce à Essential 6® spot-on.
Pour White, nous avons utilisé Dermoscent BIO BALM® pour sa truffe abîmée et en quelques jours, tout était parti ! Nous utilisons aussi le soin SILVER Spot® pour White. [ndlr : soin stimulant pour animaux séniors.]
Je ne suis pas pour tester pleins de nouveaux produits donc lorsque je trouve quelque chose qui fonctionne, je le garde. C’est le cas pour vos produits ! Beaucoup de dalmatiens que nous côtoyons ont des problèmes de peau, des boutons. Je leur conseille toujours vos shampoings et spots-on.

 

Dermoscent® : Merci beaucoup ! Et si vous aviez des conseils à donner à notre communauté pour construire une belle relation maître / compagnon comme celle que vous avez avec White et Sam, que leur diriez-vous ?

 

Carole : Quand nous avons adopté Sam, nous avons souhaité mettre les choses au clair dès le début. Sam est un chien, pas un enfant. Nous lui avons tout de suite imposé un cadre, pour lui et sa santé mentale, pour que tout se passe au mieux. Il a su dès le départ ce qu’il pouvait et ne pouvait pas faire. Ça a été un travail du quotidien : 10 min de dressage le matin, 10 min l’après-midi. Le confinement nous a beaucoup aidé pour ça !
Aujourd’hui, Sam est très bien éduqué.
Un exemple ? Lorsque l’on est au parc, nous le laissons en liberté. Lorsqu’il joue avec d’autres chiens, il nous suffit de le rappeler pour le détacher du groupe. Sans forcer, il nous suit.
Un autre exemple ? Lorsque les enfants sont couchés, nous craquons et laissons Sam venir sur le canapé à côté de nous, le temps d’un film. C’est un super moment ! Mais il sait parfaitement que c’est le seul moment où il peut monter sur le canapé.

En somme, c’est véritablement ça pour moi : mettre les choses à plat dès le début et bien comprendre qu’un chien n’est pas un enfant.

*Dermatose caractérisée par une pigmentation ocracée ou brune en taches dans les zones de pelage blanc.

À lire aussi

Dermoscent