Comment bien brosser son chat ou son chien ?
Comment bien brosser son chat ou son chien?

Entretenir le pelage de son animal n'est pas qu'une question d’esthétique : il en va de son bien-être. En effet, l’aspect des poils est souvent le reflet de son état de santé. Un brossage régulier est essentiel car il maintient l’équilibre de l’éco-système cutané. 
De plus, partager son quotidien avec un animal de compagnie peut parfois présenter des inconvénients liés à la chute de poils. Rien ne sera épargné : vos meubles, vos coussins et même votre garde-robe. Le rituel du brossage sera d’autant plus important en cas d’allergie aux poils de chat ou de chien au sein du foyer. Habituer les animaux dès leur plus jeune âge de manière régulière et ludique permettra de créer un moment de complicité. Découvrez nos conseils pour un bon brossage.

L’importance du brossage

Chez le chat

Le chat étant un animal particulièrement propre, son propriétaire sous-estime souvent l’utilité des brossages. Cependant le chat a tendance à ingurgiter facilement les poils morts accumulés à la surface du pelage en se léchant (les fameuses « boules de poils »). De plus, bien qu’étonnamment souple digne d’un acrobate professionnel, il ne peut parfois pas atteindre par lui-même certaines parties de son corps (chat âgé, arthrosique, etc.).

Chez le chien

Contrairement aux chats, les chiens ne se nettoient pas seuls. Lorsque les poils sont souillés, un nettoyage et un brossage sont nécessaires pour maintenir sa santé cutanée et entretenir la beauté de son pelage.  

Les bénéfices pour l’animal

Un brossage régulier doit s’inscrire dans le rituel d’hygiène de votre animal particulièrement en période de mue. Il stimulera sa circulation sanguine ainsi que la sécrétion du sébum. Cette action mécanique permettra l’élimination des poils morts et des différentes particules (herbes, terre, épillets…) et favorisera la repousse
Un brossage de qualité permet également de détecter la présence de parasites tels que les tiques ou encore les puces. C’est aussi le moyen de déceler d’éventuelles lésions sur la peau.

La fréquence du brossage varie en fonction de la race et du type de poil. Un animal aux poils longs ou en période de mue aura besoin d’un entretien beaucoup plus fréquent (1 fois par jour) qu’un animal aux poils courts (1 fois par semaine).

Comment choisir sa brosse pour chat ou pour chien ?

Pour brosser un animal ayant les poils courts (boxer, labrador, doberman, etc.), nous suggérons en premier lieu l’usage d’un peigne métallique à pointes très fines et resserrées pour éliminer les poils et le sous-poil morts. Utilisez ensuite une brosse douce pour lisser le pelage et le faire briller

Concernant les animaux à poils longs (colley, yorkshire, golden retriever, etc.), il sera préférable de réaliser un démêlage avant le brossage. L’usage d’un peigne métallique doté de dents espacées permettra de démêler délicatement les poils grâce à des mouvements rapides et peu appuyés. Procédez ensuite mèche par mèche en tenant le poil à la base pour ne pas faire souffrir l’animal. Si cette étape s’avère compliquée, n’hésitez pas à utiliser un ciseau à bout rond pour couper le nœud. Le démêlage peut s’avérer douloureux pour l’animal, des gestes doux et de la patience le rassureront. Si votre compagnon est réfractaire ou craintif vis-à-vis du brossage, il existe des gants de toilettage. Cet outil de bien-être sera à coup sûr adoré par votre animal !

À savoir : pensez à éliminer les nœuds avant le bain car l'eau aura tendance à les resserrer. N’hésitez pas à proposer une friandise à votre animal après le brossage et à débuter ce rituel dès l’âge de 3 mois. Vos encouragements et votre voix douce apaiseront votre compagnon. 

Dermoscent